Vélo et street art au canal Saint-Denis

On retrouve le RV #EnFranceAussi (créé par Sylvie du Coin des voyageurs) avec un joli thème estival choisi par Mathilde de Voyager en photos : « Cyclotourisme ».

P1040215Bon c’est vrai, ici on parle plus voyages en van ou en train qu’à vélo. Pourtant, j’adore le vélo et j’en ai beaucoup fait dans Paris étant lycéenne et étudiante. Mais ensuite les distances entre la maison et mes multiples lieux  de travail se sont accrues, la paresse aussi, et j’ai arrêté pendant longtemps.

Quand nous avons emménagé à Romainville, j’ai racheté un vélo d’occasion, car nous avons la chance d’avoir une super piste cyclable le long du canal de l’Ourcq à cinq minutes de chez nous. De son côté, Hélène n’était pas très enthousiaste et avait surtout peur de la circulation (on la comprend).

Mais à la faveur des événements de ces derniers mois, elle a reconsidéré les choses et a acheté un très chouette vélo qu’elle adore désormais. Le mien est en cours de révision et on a même acheté une petite remorque pour Vita (je vous vois sourire). Il y a donc fort à parier qu’on fasse plus d’escapades à bicyclette à l’avenir.

P1040183
Au parc de la Villette, le canal de l’Ourcq et le canal Saint-Denis se séparent.

Pour l’heure, notre axe privilégié reste le canal de l’Ourcq, vers Paris au sud et en Seine-Saint-Denis au nord. On a fait quelques balades jusqu’au parc de la Poudrerie à Sevran, notamment, c’est un coin très chouette. Mais on vous en a déjà parlé ici et il fallait donc trouver une autre inspiration pour cet article ! Qu’à cela ne tienne, il y en a d’autres, des canaux.

J’ai profité qu’Hélène soit partie voir sa famille pour le week-end pour lui piquer son beau vélo et me balader de chez nous à Saint-Denis en passant par le canal Saint-Denis.

P1040191

Pour l’anecdote, c’est une balade qu’on avait faite en 2012… avec nos skateboards (les fameux qui ornent maintenant notre salon). Je crois que c’est même la seule balade qu’on ait faite avec. Je vous mets deux photos dossiers, c’est cadeau, de notre période glisse où on avait des cheveux et tout.

Du parc de la Villette à la gare RER de Saint-Denis, c’est une balade de 7 kilomètres sans difficulté aucune. Il n’y a qu’à suivre la piste cyclable du côté droit du canal dès la Villette. Je me suis trompée au départ et j’ai longé le côté gauche, mais c’était galère et j’ai dû faire demi-tour pour retraverser. Il y a quelques zones de travaux en ce moment pour le Grand Paris et les JO de 2024, mais cela ne vous dérangera pas trop.

Depuis 2012, le principal changement que j’ai remarqué (et la raison pour laquelle je venais) est le beau parcours Street Art Avenue. Sur 5 kilomètres, vous pourrez apprécier des fresques réalisées par des street artistes depuis 2016.

P1040211P1040236Ce projet a été lancé à l’occasion de l’Euro de football (le Stade de France n’est pas loin et vous le verrez lors de la balade) et il est enrichi chaque année. L’objectif est évidemment de valoriser cet axe urbain marqué par un héritage industriel encore visible, entre les voies ferrées, les écluses et quelques usines de ciment.

P1040237P1040193Une chose qui n’a pas changé en revanche sur le canal Saint-Denis, et je préfère vous en parler franchement, ce sont les campements de migrants. A l’époque, il s’agissait plus de campements de familles roms d’ailleurs. Certaines ont été relogées dans des immeubles longeant le canal (et pas hyper salubres).

Aujourd’hui, plusieurs campements de migrants sont installés le long du canal.  C’est la réalité de la Seine-Saint-Denis et je pense qu’il ne faut pas l’occulter. Forcément, je me suis sentie un peu con à certains moments avec mon appareil photo en bandoulière à jouer les touristes, mais au final les campements sont plutôt concentrés sur la portion à Aubervilliers et il y en a moins ensuite. J’espère que la situation de ces personnes s’améliorera, car cela fait vraiment de la peine de voir les conditions dans lesquelles elles vivent.

P1040195Sur le reste du parcours, vous croiserez des familles qui font chauffer le BBQ, des pêcheurs plus ou moins aguerris et des bandes de copains qui palabrent sur leurs chaises de camping Quechua et qui se défient d’aller se baigner. Sur les murs, vous croiserez de nombreux visages, des renards et même un léopard.

P1040224P1040196Vous pourrez vous arrêter à votre guise pour admirer les œuvres du parcours, qui sont disséminées des deux côtés du canal. Je n’avais pas pris de carte et j’ai bien aimé le côté jeu de piste. Il y a des œuvres que je n’ai pas vues à l’aller et que j’ai découvertes au retour. Elles s’exhibent sur les façades de certains immeubles, ornent des murs et des piliers de ponts, enjolivent les silos. Certaines invitent à la rêverie, d’autres à la réflexion.

Outre les œuvres officielles du parcours, vous verrez aussi beaucoup de graff et de street art plus spontané, dont beaucoup de messages politiques. J’ai bien aimé le mélange des deux, ça colle très bien avec l’environnement.

Une fois à Saint-Denis, il serait dommage de faire demi-tour immédiatement. Prenez le temps de visiter l’illustre basilique qui accueille les tombeaux des rois de France, mangez un couscous sur le parvis et allez faire un tour au musée d’art et d’histoire… On vous donne nos recommandations sur Saint-Denis dans cet article.

Pour l’instant, nous n’avons pas encore beaucoup d’autres aventures cyclistes à raconter… mais savez-vous que ces 7 kilomètres entre la Villette et Saint-Denis sont le début de l’Avenue verte Paris-Londres ? Ça, c’est un périple qui me fait bien rêver ! Et je trouve ça un peu fou de se dire qu’on peut partir en vélo de chez nous et arriver jusque là-bas. J’espère que nous le ferons un jour ! (Avec Vita dans sa remorque, oui oui).

Et vous, vous pratiquez le cyclotourisme ? Est-ce que le contexte vous incite à vous y mettre ?

Retrouvez d’autres idées de balades à vélo en suivant le hashtag #EnFranceAussi sur les réseaux sociaux ce mois-ci !


10 réflexions sur “Vélo et street art au canal Saint-Denis

  1. J’emprunte ce canal pour aller au boulot (bon pas tous les jours vu que j’ai 24 km aller – plutôt une fois par mois lol) et c’est l’une de mes parties préférés (sauf les pavés, mais pourquoi tant de haine!! mais bon je vais pas râler car j’ai vu qu’ils ont rebouché quelques trous entre des dalles qui faisaient pile la largeur de mon pneu dans laquelle je m’étais déjà coincée) et j’ai l’impression qu’il y a plein de fresque que je n’ai pas vu (il faut dire que je profite de cette partie pour essayer de bourriner un peu sur les pédales)

    Les réfugiés n’étaient pas là en mars et j’ai été étonné de les voir en mai du coup mais je crois qu’ils ont bougé du bord du périph’ et en tout cas je pense qu’ils sont bien mieux installés ici au moins c’est à peu près calme même si leurs conditions de vie sont vraiment horribles. J’espère qu’un jour on arrivera à accueillir un peu mieux les gens en France…

    J'aime

    1. C’est vraiment chouette comme itinéraire et moins bondé que le canal de l’Ourcq aussi. J’aime beaucoup l’ambiance des canaux en général, un petit côté hors du temps.
      En effet je suppose que les campements bougent beaucoup entre porte de la Chapelle, le perif et les canaux. Je partage évidemment ton avis…

      J'aime

  2. Un bel itinéraire, Paule-Elise, et bien original. J’espère pouvoir à nouveau monter sur mon vélo, car j’ai encore de belles pertes d’équilibre! Il y a tant à faire dans les Hauts-de-France et les pistes cyclables commencent à se multiplier. Sinon, j’espère vous rencontrer ainsi qu’Hélène, au Mémorial de Souchez. Amicalement et prenez soin de vous deux.

    J'aime

  3. Coucou! C’est sûr que je ne vous aurai pas reconnues tout de suite avec les cheveux longs 🙂 J’aime beaucoup cette balade que j’ai faite aussi bien à pieds qu’à vélo. Les œuvres d’art qui la jalonnent s’étoffent d’année en année et j’adore revenir les découvrir ou les redécouvrir!

    J'aime

  4. J’adore ce qu’ils ont fait à la cimenterie et le léopard, magnifique !!
    J’ai surtout retenu la petite remorque pour Vita, je vois de plus en plus de gens qui l’utilisent et j’y réfléchi. Mais elle ne serait pas trop rentabilisée vu le peu de vélo qu’on fait. A la place on a investi dans un paddle 😅, ayant le Rhône et plein de lacs à proximité de la maison.
    J’ai trop hâte de suivre les aventures que vous allez faire avec Vita dans la remorque.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s