Week-end gourmand à Amboise

Une chose qui m’a manqué dans cette période, c’est de faire des week-ends avec les copines de la bande #EnFranceAussi. J’adore partager ces moments et je garde tellement de bons souvenirs de nos escapades à Lens ou à Sète. Il me tardait de recommencer ! C’est pourquoi j’étais vraiment heureuse que Sophie du blog Escapades amoureuses nous propose de découvrir Amboise début juin. Les restrictions s’allégeant, nous avons pu profiter d’un week-end ensoleillé entre amies en bord de Loire, un week-end gourmand plein de douceur de vivre que je partage ici avec vous.

Petit cadeau : un code promo Gites de France vous attend en fin d’article !

Les caves Ambacia

C’est sur cette belle terrasse en bord de Loire que le week-end commence. Pascal Mineau, le propriétaire des caves Ambacia, nous accueille pour nous faire visiter le lieu qu’il a créé. Un lieu dédié au vin bien sûr, mais plus généralement aux plaisirs des sens.

Aux caves Ambacia, on passe de la fraicheur et de l’obscurité de la cave troglodyte à la chaleur et à la lumière de la terrasse. Les sens en éveil, nous débutons par la visite de la cave, qui propose une immersion dans le monde du vin. Fermez les yeux et plongez-vous dans l’ambiance des vignes sous une douche sonore ou essayez de deviner des odeurs à l’aveugle… Une approche très ludique qui nous a bien plu ! Nous jouons ensuite à chercher nos millésimes dans les réserves de la cave, qui renferme des bouteilles parfois vieilles de plusieurs décennies.

Après cette mise en bouche, il est temps de passer aux choses sérieuses : la dégustation. Nous apprenons d’abord les gestes qui permettent de dégager les arômes et les couleurs des vins, du jaune ambré au rouge grenat. Ensuite, nous humons le vin puis nous le goûtons enfin – en mâchant bien s’il vous plait ! Je suis très agréablement surprise par un Vouvray pétillant de 1993, qui reste en bouche longtemps. C’est mon coup de cœur et je m’empresse d’en prendre une bouteille à la boutique, ainsi qu’une bouteille de Chenin (pour un prix vraiment raisonnable). Je peux vous dire que les deux n’ont pas fait long feu.

Pour vous restaurer aux caves Ambacia, vous aurez le choix entre l’Oppidum, une salle accolée à la pierre de tuffeau avec une vue panoramique sur la Loire, et la terrasse aménagée en mode plage. Une belle table nous attend en terrasse, nous n’allons pas bouder notre plaisir ! Pour accompagner les vins de la cave, on nous sert de grandes planches de fromages, de charcuterie et de poisson. Les planches, c’est souvent tout ou rien, mais vous pouvez être tranquille, ici tout est soigneusement sourcé et vous savez d’où viennent les produits. N’étant pas très fan de fromage, j’ai particulièrement apprécié la planche de poisson, avec des produits originaux comme le silure fumé et de très bonnes rillettes de poisson. Les desserts sont aussi très bons. 

L’endroit a beaucoup de charme et nous y avons été vraiment bien reçues. Entre deux visites de château, venez donc faire une pause gourmande aux caves Ambacia, découvrir la richesse des vins de Loire et goûter à la fameuse douceur de vivre ligérienne !

Le château du Clos-Lucé

Des trois châteaux qui sont à Amboise, c’est mon coup de cœur. Si vous ne deviez en voir qu’un, ce serait celui-ci. Le château du Clos-Lucé est connu pour avoir accueilli un certain Léonard de Vinci durant les trois dernières années de sa vie. C’est aussi là qu’ont grandi François Ier et sa sœur Marguerite de Navarre, qui deviendra une femme de lettres importante de son époque. Un château d’artistes, donc, qui a tout pour me plaire !

Dans la demeure en briques, le parcours recrée les conditions de vie de son hôte le plus illustre. Sur le lit de Léonard, un chat fait la sieste. Le mobilier est vraiment beau et les salles sont très bien aménagées. Parfois, quand on visite un château, l’intérieur est un peu vide ou froid. J’avais vraiment aimé l’intérieur de Chenonceau par exemple alors que l’intérieur de Chambord m’avait semblé plutôt impersonnel. Ici, tout est fait pour nous replonger dans l’atmosphère créatrice de Vinci. Les deux salles qui reconstituent son atelier sont vraiment bien faites, avec les chevalets, les établis, les croquis et les pigments. Si j’avais vu ça enfant, j’aurais été complètement dingue ! Les férus de technologie et d’ingénierie apprécieront pour leur part les salles sur les machines du maître.

Mais ce que j’ai préféré au Clos-Lucé, ce sont les jardins. Nous étions un peu pressées par le temps, mais cela vaut le coup d’y passer un bon moment, d’autant plus que vous pouvez vous restaurer sur place (il y a plusieurs offres de restauration) ou profiter des tables à pique-nique qui sont au fond du parc.

L’idée magnifique de ce jardin est de nous immerger complètement dans l’œuvre de Léonard de Vinci, de recréer une nature telle qu’il l’aimait, mais aussi telle qu’il la peignait. Léonard était connu pour son sfumato, un effet de fumée qui drape le tableau de mystère ? Et si l’on reproduisait cet effet dans les jardins avec des brumisateurs ? Cela marche à merveille.

Nous découvrons ainsi un pont à double circulation, une machine volante, une cascade, des jeux pour enfants, tout cela inspiré par l’œuvre du maître. Un peu plus loin, ce sont les visages bien connus de Mona Lisa et de Sainte-Anne qui nous sourient sur de grandes tentures dans les arbres. C’est une manière ludique, décomplexée et inventive de rendre hommage à l’artiste et inventeur qui mourut ici en 1519.

Le château royal d’Amboise

Au château royal d’Amboise, vous pourrez voir la tombe de Léonard de Vinci, avoir une vue magnifique sur la ville et la Loire en contrebas et prendre des photos très instagrammables du château derrière ses massifs de fleurs.

Après être monté par la galerie des Blasons, on arrive sur une grande esplanade avec une vue panoramique sur les environs. La tombe de Léonard de Vinci se trouve juste sur la gauche dans la chapelle Saint-Hubert – admirez les bois de cerfs ornant le clocheton gothique flamboyant de la chapelle.

Une autre belle vue sur la Loire vous attend depuis le promenoir des Gardes, galerie abritée qui permettait d’observer la navigation sur le fleuve et la présence d’éventuels intrus. L’intérieur du château est assez sobre. Vous y verrez notamment de belles tapisseries venant des Flandres ou d’Aubusson et représentant des scènes bibliques, historiques ou mythologiques. Comme les autres châteaux de la région, le château royal d’Amboise témoigne de l’influence de l’Italie sur les arts, l’architecture et les jardins de la Renaissance.

L’étage supérieur du logis est aux couleurs vives de la famille d’Orléans, dans un style plutôt 18ème– 19ème siècle. J’aime moins ce style, mais j’y ai découvert une histoire très intéressante autour de l’émir Abd El Kader. Ce dernier, héros de la lutte contre l’invasion française de l’Algérie dans les années 1830 et 1840, fut retenu prisonnier avec sa suite pendant quatre ans au château d’Amboise. Les Français avaient promis qu’en échange de sa reddition, il pourrait aller à Alexandrie ou Acre. Mais ils ne tinrent pas leur parole et Abd El Kader fut finalement envoyé en France. Plusieurs personnes de son entourage moururent ici en captivité. Des portraits d’Abd El Kader rappellent cette histoire dans la dernière salle du château. Dehors, l’artiste algérien Rachid Koraïchi a conçu en 2005 le jardin d’Orient pour honorer la mémoire des compagnons de l’émir qui sont décédés à Amboise.    

Dans les jardins paysagers et sur la superbe terrasse, prenez le temps de vous balader entre les massifs fleuris et d’admirer la vue avec le château immaculé en arrière-plan. Ne manquez pas le cèdre du Liban, le jardin du Midi et les rangées de lavande. Oui, de la lavande en bord de Loire. Ici, c’est déjà le sud !

Le château Gaillard

Et en parlant d’atmosphère méditerranéenne, poursuivez donc le voyage au château Gaillard. Moins connu que les deux précédents, le château Gaillard a ouvert au public en 2016 après cinq années de travaux intensifs. C’est un palazzotto à l’italienne qui se découvre entre la pierre de tuffeau et un adorable jardin qui fleure bon le citron et l’orange. Comme Cheverny, c’est un château qui est partiellement habité et vous ne pourrez donc visiter qu’une partie du logis. Vous verrez d’ailleurs certainement le labrador noir des propriétaires se balader dans la propriété !

(J’en profite pour rappeler que les châteaux de la Loire sont une destination complètement dog friendly et que les toutous sont acceptés dans les jardins des trois châteaux dont je vous parle dans cet article, et parfois même dans les demeures à condition d’être portés).

Profitez d’une visite guidée des jardins pour en apprendre plus sur le château Gaillard et sur le moine napolitain Dom Pacello de Mercoliano, grâce à qui les agrumes ont pu se développer dans la région. Après les magnifiques Parquets Pacelliens aux couleurs et aux senteurs printanières, on passe une arche du 15è siècle pour arriver dans les jardins du Roi. Ces derniers sont organisés en quatre parterres correspondant aux fleuves du Paradis : l’eau, le miel, le lait et le vin (je vous laisse deviner mon préféré).

La visite guidée se termine à l’Orangerie (les visites guidées du logis reprendront progressivement selon l’évolution des mesures sanitaires). Derrière les parois vitrées et sur la terrasse du château, observez les variétés d’agrumes qui sont cultivées sur place : le combava, l’orange du Vatican, le citron vert… Un régal pour les yeux !

Le rez-de-chaussée du logis présente quelques pièces richement meublées, avec des objets insolites et hétéroclites : un billard, une licorne, de grands canapés cosy, des tapisseries ou encore un cabinet de curiosités où une galerie de portraits d’époque côtoie des photos des propriétaires avec Stéphane Bern ! Poursuivez le parcours dans le parc arboré pour découvrir la cuisine troglodyte. Dans le fond du parc, face au château, vous pouvez vous relaxer dans des chaises longues et profiter des tables à pique-nique pour prolonger cette immersion italienne.

Où dormir près d’Amboise ?

Nous avons eu la chance d’être hébergées par Gites de France – Val de Loire Tourisme dans un très agréable gîte à quelques kilomètres d’Amboise, Les Caves de Jeanne. Rassurez-vous, nous n’avons pas vraiment dormi dans des caves ! Le nom fait référence aux troglodytes que l’on retrouve dans toute la région, et d’ailleurs le gîte a quelques caves troglodytes où vous trouverez notamment des vélos pour votre séjour (et où des petites hirondelles nichent également).

La maison en elle-même est très agréable pour un groupe ou une famille, avec trois belles chambres (soit six couchages) à l’étage. Au rez-de-chaussée, vous aurez une grande pièce à vivre et une grande cuisine où il est possible de manger. Je crois que ce que nous avons préféré, c’est la terrasse ! Nous y avons passé une excellente soirée, à papoter à l’ombre en sirotant du vin de Loire…

Le point fort des Gites de France est vraiment l’accueil, et nous avons été très bien reçues par les propriétaires, qui ont vraiment été aux petits soins pour nous. Nous en avons appris aussi un peu plus sur l’histoire de la maison, une maison de famille qui a été entièrement rénovée pour devenir un gîte. La déco est moderne et on s’y sent vraiment bien. Bref, je vous recommande sans hésiter cette adresse si vous cherchez un hébergement bien cosy près d’Amboise.

Alors, un petit week-end gourmand en bord de Loire, ça vous tente ?

Gites de France vous fait profiter d’un code promo ENFRANCEAUSSI ! Les frais de réservation vous sont offerts jusqu’au 31 décembre 2021, profitez-en !

Pendant ce week-end à Amboise, nous avons été invitées par les Caves Ambacia, les châteaux et Gites de France, et je les remercie tous pour leur accueil. Un merci tout particulier à Sophie, qui a organisé ce blogtrip de main de maitre !


11 réflexions sur “Week-end gourmand à Amboise

  1. Cet article reflète bien le plaisir que nous avons eu à nous retrouver pour profiter enfin d’un nouveau blogtrip EnFranceAussi !! Ce ne fut que du plaisir et je suis sincèrement ravie que cela t’ai plu Paule-Elise ainsi qu’aux autres copines. Cela me donne envie d’en organiser d’autres 🙂

    J'aime

  2. Tous ces jardins, et la présence de Léonard de Vinci… Je ne connais pas tellement les châteaux de la Loire mais ce que je vois ici me fait énormément envie. Sans parler de la convivialité d’un voyage entre blogueuses !

    J'aime

    1. Même si les châteaux de la Loire sont très touristiques, ça vaut vraiment le coup d’y aller, surtout hors saison. C’est un peu une bulle hors du temps, tout est hyper joli, élégant, et la Loire est toujours magnifique et sauvage. Ça te plairait sûrement !

      J'aime

  3. Mais ça avait l’air tellement chouette comme week-end ! très heureuse pour vous ! J’adore cette région de France, je suis folle des habitations trolglodytes et puis la nourriture, hein, c’est une passion éternelle 😉 Je ne connais pas encore Amboise, mais j’avais vécu un week-end assez similaire à Saumur et j’en garde un très beau souvenir !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s