Total munster

            Voici notre première participation à #EnFranceAussi ! C’est un rendez-vous mensuel de blogueurs voyage organisé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs. Et vu que notre blog pour l’instant c’est « en France surtout », c’était logique qu’on y vienne, non ? Le thème de ce mois-ci est proposé par le blog Petits Voyageurs et nous met l’eau à la bouche : « Bonnes tables ».

            D’emblée on va commencer par des excuses. Oui, parce qu’on va faire un post sur de la bouffe sans une seule photo alléchante. Faut nous pardonner, on était dans les Vosges en van, les batteries de portable complètement mortes et juste un appareil argentique que je n’ai pas pensé à prendre au restaurant. A l’époque, en juin dernier, on n’était que des padawan blogueuses et on n’avait pas encore les bons réflexes ! Mais on va se décarcasser pour vous faire revivre ce savoureux moment et vous titiller les papilles quand même ! Et on vous met quelques belles photos vosgiennes pour compenser.

0010
Sur la route des Crêtes

            Souvent les gens qui bossent dans le tourisme n’aiment pas trop les camping-caristes (ou vanlifers si on veut sonner plus cool), on nous accuse de ne pas consommer assez dans les endroits qu’on traverse. En ce qui nous concerne, c’est faux, l’argent qu’on économise sur le prix des nuits, on adore le dépenser en bonne bouffe locale. Par contre, comme on est végétariennes, c’est pas toujours évident de trouver notre bonheur. En fait, il y a souvent des options dans les restos de base, mais dans les tables gastronomiques c’est juste la croix et la bannière. Tant pis pour eux.

            Et là vous vous dites : oh merde, des végétariennes, elles vont nous faire un post sur des betteraves et des graines de courge. Que nenni ! On n’est pas comme ça. On va vous présenter une bonne table simple et rustique, savoureuse et roborative, juste comme on aime. Et comme le titre l’indique, ça va sentir fort.

0003
Le Lac Blanc

            On venait de passer notre première journée dans les Vosges. Parties de Fraize le matin, on avait grimpé vers le col du Bonhomme puis sur une route encore plus raide et sinueuse à flanc de forêt jusqu’au point de départ de l’Etang du Devin. Quels noms évocateurs ! De là on a marché toute la journée à travers forêts, champs et traces de la Première Guerre. C’était calme, il faisait bon, bref le bonheur. L’occasion aussi de tester le chien en rando et le van en montagne. Tout le monde avait survécu, il fallait fêter ça. Et après une journée bien sportive, on n’avait pas trop envie de se faire à manger. Donc on est descendues vers les Terrasses du Lac Blanc, un hôtel restaurant signalé dans un de nos guides et qui propose l’emplacement gratuit pour la nuit si on dine sur place. Malin ! On n’a pas eu besoin de trop réfléchir, c’était à quinze minutes de route et voilà notre petit van garé à côté de copains bien plus imposants avec une vue superbe sur la montagne environnante.

0002
Pour reconnaitre notre van c’est facile : c’est toujours le plus petit ! Ici à gauche.

            Affamées et pleines d’espoir, on va checker la carte pour vérifier les options veggie-friendly. Ça sera munster ou rien ! C’est parti et on entre dans le resto à 19h tapantes (oui, on a un rythme de mamies). Le propriétaire nous installe à côté de la baie vitrée, l’endroit a un charme désuet à cette période où la saison n’a pas encore tout à fait commencé. Il y a un groupe d’ados en stage de cyclisme et quelques couples de retraités.

20160627_191604
Après la rando et avant l’apéro…

            En entrée Hélène prend une salade au munster et moi une flamiche poireaux-munster. C’est efficace, la salade simple avec des toasts au munster grillé, la flamiche avec une pâte maison assez présente mais bonne et une garniture goûtue. On a commandé du vin blanc d’Alsace qui s’accorde très bien avec la cuisine. Le corps se détend, les jambes se relâchent, les rêveries s’invitent dans ce paysage mystérieux. Les plats arrivent, en portions correctes qui laissent juste de la place pour le dessert. Hélène a pris une tarte au munster et moi un gratin pommes de terre munster. J’avoue : au fond de mon assiette se croisent deux belles tranches de lard que je n’ai pas le cœur d’abandonner. Les pommes de terre sont fondantes et moi qui craignais que le munster m’écœure, je suis agréablement surprise. Il est doux et parfumé, au diapason de cette nature toute en rondeur et en nuances. Et comme dessert – pas de munster ! – mais une délicieuse tarte aux myrtilles, un de mes péchés mignons quand on est à la montagne, quelle que soit la saison. Et c’est ce que j’aime à la montagne : c’est un super prétexte pour manger des bons plats d’hiver même en juin !

20160628_115640

            Voilà, ce n’était ni léger ni fin mais c’était exactement ce qu’il nous fallait à ce moment-là. La baie vitrée avec la route qui serpente en descendant vers un lac noir qui s’appelle le Lac Blanc, l’ombre verte des forêts de pins et les nuages qui dansent sur les crêtes. Et pas de trajet à faire pour rentrer ! On fait quelques mètres, on déplie la banquette et on met le munster dans le torchon.

Plus d’aventures vosgiennes ? Lisez nos posts « Des routes et des crêtes« , « Une vraie fourmilière » et « D’une cigogne à l’autre« .

Plus d’aventures végétariennes ? Piochez dans notre rubrique « Voyager végé ».

 

Et vous pouvez même gagner un cadeau en commentant ! Ce mois-ci, #EnFranceAussi vous offre un GeoGuide, pour participer c’est très simple :

  • laissez votre commentaire sur l’un des articles participant au rendez-vous :
  • venez commenter sur la page Facebook En France Aussi avant le 15 février, en mentionnant votre article préféré.

Et pour plus d’aventures gourmandes, voici la liste des participations #EnFranceAussi sur le même thème:

 

 

 

36 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Fish & Child dit :

    Moi je ne suis pas végétarienne (impossible de me passer de canard même si c’est rare, je ne peux pas leur faire ça) par contre je mange aucun fromage … du coup autant véggie-friendly ça me dérange pas, autant un repas au munster … c’est pas possible : pour moi, vous êtes des héroïnes !! 🙂

    J'aime

    1. Merci ! Ce qui est marrant c’est qu’avant d’être végé on ne mangeait pas trop de fromage non plus, par goût. Mais on s’y met doucement et notamment en montagne c’est vraiment sympa des bons plats avec du fromage fondu dedans !

      Aimé par 1 personne

  2. Paul ENGEL dit :

    Hihi, un bon pti munster ! Je suis alsacien et je n’ai presque jamais pu en manger. Si une fois je me suis laissé tenter par une version fondue. Et 19h, une heure de mamie ? Pas en Alsace ! C’est même 18h45 chez certains ! Joli papier qui me rappelle mon passage près du col de Bonhomme il y a quelques temps, j’avais déjeuné dans une ferme auberge pas très loin !

    J'aime

    1. Oui il y a plein de fermes auberges aussi dans le coin, ça a l’air très chouette ! Bon comme nous on a notre maison sur le dos on n’a pas essayé cette fois-là mais une autre fois peut-être…
      Merci en tout cas pour le commentaire et vive l’Alsace !

      J'aime

  3. Pierre dit :

    Ah ça fait plaisir de revoir la route des crêtes ! Merci pour ce partage et à bientôt.

    J'aime

    1. Merci à toi, c’est vrai que c’est une route superbe et la saison était juste parfaite, pas trop chaud mais avec de belles lumières et de longues journées. A faire en voiture, en vélo, en moto etc…

      J'aime

  4. Sylvie dit :

    Moi, j’adore le fromage ! Mais, j’avoue que la tarte aux myrtilles me fait aussi bien envie :). Merci pour cette très chouette première participation.

    J'aime

    1. Merci Sylvie ! Oui la tarte aux myrtilles, ça le fait !! A bientôt !

      J'aime

  5. Sabrina dit :

    Oh punaise le menu que voilà, moi qui adore le fromage et sous toutes ses formes me suis régalée en vous lisant. La tarte aux myrtilles pour couronner le tout c’est juste parfait.
    Je ne suis pas végétarienne mais me passer de viande ne me dérange pas.
    Merci pour ce bon repas.

    J'aime

  6. Un bel et bon arrêt !

    J'aime

  7. Vin + Fromage, je signe!!!! Surtout dans un cadre de montagnes enchanteresses!!! C’est vrai que manger au resto en étant végé peut parfois relever du parcours du combattant… Même si ça se démocratise un peu, enfin, surtout dans les grandes villes, ce n’est pas forcément facile. En tout cas, well done pour votre première participation!

    J'aime

    1. Merci ! En fait même dans des plus petites villes on trouve maintenant des alternatives sympas. En bonnes parisiennes qu’on est, on était par exemple très surprises (et agréablement!) de trouver des veggie burgers dans une brasserie de Saint-Mihiel, une petite ville de la Meuse. Ca vient, ça vient…

      J'aime

  8. Lili dit :

    Un repas au munster, j’en rêve !

    J'aime

    1. Merci ! Tu en as rêvé, les Vosges l’ont fait.

      J'aime

  9. sylvierandos dit :

    Moi qui vais découvrir les Vosges cet été pour la première fois, voilà qui me met en appétit : autant pour tous ces plats au munster que pour les paysages 😉 Je m’en réjouis déjà d’avance ! Et d’ici là, je crois que je vais aller faire un petit tour sur les autres posts qui parlent de la région, en espérant y trouver des idées de randos notamment… Merci pour cet article bien sympa et alléchant !

    J'aime

    1. Merci Sylvie ! Tu ne manqueras pas de choix pour les randos ! Celle qui commence à l’étang du Devin, notamment, était très belle. Bonnes futures vacances dans ces belles montagnes.

      J'aime

  10. Anne dit :

    Miam, j’adore le fromage!

    J'aime

  11. Moi aussi je suis végétarienne mais surtout fan de fromage dont je ne pourrais jamais me passer. Un repas fromage c’est juste mon pêché mignon avec une bonne salade et un bon pain de campagne cuit au feu de bois !!

    J'aime

    1. Oui c’est clair que c’est festif et convivial quand on ne mange pas de viande ni de poisson. Merci et à bientôt !

      J'aime

  12. natpiment dit :

    oui la flam au Munster (ou au géromé, ne fâchons personne….) , c’est super bon !

    J'aime

    1. Qu’est-ce que c’est le géromé ?

      J'aime

  13. ça c’est un repas au Münster :p je m’attendais presque à ce que le dessert soit un soufflet poire-Münster ou un truc du genre :p

    J'aime

    1. Oui, on a eu un doute aussi ! Mais je certifie que la tarte aux myrtilles n’avait pas de munster dedans !

      J'aime

  14. Ah le münster, vous êtes des héroïnes (en même temps, après la première GM, tout est fastoche !), je ne peux pas, je reste sur la tarte aux myrtilles !
    Végétarienne depuis l’âge de 15 ans, j’ai développé une astuce concernant les « pays à viande » (Alsace, Savoie, etc), je demande « on est d’accord, y a pas de viande là dedans ? », même quand ça semble veggie friendly, car je sais que ces régions réservent parfois des surprises 😉

    J'aime

    1. Paule-Elise dit :

      Ah bien joué cette astuce, je prends note ! C’est vrai qu’on a souvent des surprises quand quelque chose « a l’air » végétarien ! Vaut mieux s’en assurer. Merci et à bientôt.

      J'aime

  15. Sarah dit :

    Ahhh super!!! Je suis végétarienne depuis peu et une grande fan de fromage. Je valide à 200% votre halte gustative 😀

    J'aime

    1. Merci Sarah et bienvenue au club alors !

      J'aime

  16. Virginie C. dit :

    Finalement c’est pas grave qu’il n’y ait pas de photos, on a déjà l’eau à la bouche 😉

    J'aime

    1. Merci Virginie et tant mieux alors si les mots suffisent !

      J'aime

  17. oth67 dit :

    Le coin des lacs est vraiment magnifique !

    J'aime

    1. Oui c’est bien vrai! Merci pour ton commentaire!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s