Chez les Acadiens avec Entre2Escales

Pour ce cinquième et dernier article invité de notre série « Et vous, quels lieux historiques vous ont marqués ? », on est ravies d’accueillir deux autres fans d’histoire, et de surcroît canadiens, Marie et Michaël du blog Entre2Escales. Ils nous racontent l’histoire de leur région dont le nom suffit à nous emmener loin, l’Acadie.

Paysage Acadie

 

Lorsque l’on pense au Canada français, c’est d’abord le Québec qui vient en tête. Mais saviez-vous que le Canada compte près de 2 millions de francophones qui habitent à l’extérieur du Québec? D’est en ouest, ces communautés vivent et grandissent en français. Parmi ceux-ci, nous retrouvons entre autres les Franco-Ontariens, les Franco-Albertains, les Fransaskois et bien sûr les Acadiens. Nous-mêmes de fiers Acadiens, on adore faire découvrir notre petit coin du monde à travers son histoire et sa culture.

Fondée en 1604 par Pierre Dugua de Mons, l’Acadie s’étendait sur les territoires que l’on connait aujourd’hui comme les provinces maritimes du Canada, c’est-à-dire, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick et l’Île-du-Prince-Édouard. Pendant plus de 100 ans, les Acadiens, sujets français, vivent paisiblement de leur terre. C’est toutefois en 1713 que débute la période noire de l’Acadie. Par le Traité d’Utrecht qui met fin à la guerre de Succession d’Espagne, la France cède une large partie de l’Acadie à la Grande-Bretagne.

 

Village historique acadien de Caraquet
Village historique acadien de Caraquet

 

Déchirés par les guerres qui opposent Britannique et Français, le sort des Acadiens est changé à jamais. Devant leur refus de signer un serment d’allégeance à la couronne britannique, le gouverneur Charles Lawrence signe l’ordre de déportation des Acadiens le 3 septembre 1755 :

« Messieurs,

J’ai reçu de Son Excellence le gouverneur Lawrence, les instructions du roi. C’est par ses ordres que vous êtes assemblés pour entendre la résolution finale de Sa Majesté concernant les habitants français de cette province. […] Vos terres, vos maisons, votre bétail et vos troupeaux de toutes sortes sont confisqués au profit de la Couronne. Les ordres péremptoires de Sa Majesté sont que tous les habitants français de ces districts soient déportés. »

Au total, ce sont près de 12 600 Acadiens qui seront déportés majoritairement vers les territoires de la Nouvelle-Angleterre. Plus de la moitié périront durant cette période. Pour ceux qui survivent, la vie est très difficile. Pour plusieurs, la Louisiane devient une terre d’accueil : non seulement la région a-t-elle longtemps appartenu à la France, mais elle a aussi une longue tradition catholique. Aujourd’hui, les descendants de ces réfugiés acadiens se nomment les Cajuns (ou Cadiens) de la Louisiane.

 

Village historique acadien de Caraquet1
Village historique acadien de Caraquet

 

L’histoire de l’Acadie, c’est donc une histoire tragique, mais aussi une histoire de résilience et d’espoir. Malgré l’ordre de déportation, de nombreux Acadiens, comme mes ancêtres Doucet, réussissent à fuir les troupes britanniques. D’autres, comme mes ancêtres Landry, font le voyage depuis la Nouvelle-Angleterre en 1800 pour revenir sur la terre qui les avait vus naitre.

Aujourd’hui, la culture et la fierté acadienne existent toujours sur les terres qui portaient autrefois leur nom. Chaque année, des milliers d’Acadiens sortent dans les rues le 15 août pour célébrer le fait que malgré tant de misère, ils sont toujours bien vivants! On vous recommande fortement d’assister à l’un de ces « tintamarres »  comme on l’appelle ici, vous vous en souviendrez toute votre vie!

 

Paysage acadie 1

 

On remercie Marie et Michaël, ainsi que les autres copains blogueurs qui ont participé à cette série !

Retrouvez nos articles en lien avec le Canada et le Québec, à l’occasion du centenaire de la bataille de Vimy ce printemps: 

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Sabrina dit :

    Magnifique ! Tragique bien entendu mais magnifique de courage.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s